Qu’est-ce que la rythmique?

La rythmique est une éducation active par la musique et pour la musique. Elle invite à :

  • Exprimer la musique avec son corps
  • Rendre visible ce que l’on entend
  • Faire chanter son corps dans tout l’espace
  • Dessiner des formes avec son corps
  • Manifester ses émotions par le corps et/ou par la musique
  • Partager
  • Jouer
  • Se transformer
  • Accepter et accueillir les autres
  • Partir à la découverte
  • S’approcher de l’art

P010_N04_carré

Photo: Véronique Aeschimann

P007_N32_recadre

Photo: Véronique Aeschimann

Elle s’appuie sur les analogies entre les mouvements naturels du corps et la musique, pour procurer à ceux qui la pratiquent une meilleure relation entre le corps et l’esprit. Elle sollicite:

  • le corps en entier y compris la voix et les sens auditif, visuel, tactile, kinesthésique.
  • les représentations mentales personnelles construites pendant et après les exercices et leur transfert à d’autres domaines d’activités (langagiers, graphiques, symboliques, etc.)

Grâce à la musique, la rythmique permet de :

  • Favoriser une relation plus efficiente entre pensée et réalisation physique ; le corps devient alors un instrument plus efficace et sensible, donc un meilleur moyen d’adaptation, d’anticipation et d’action face au monde environnant (spatial, musical, social).
  • Enrichir le « bagage personnel » de sensations vécues consciemment, de représentations issues d’expériences concrètes, de liens avec d’autres formes d’art. Jaques-Dalcroze, en 1898, avait pour but de « faire de l’organisme tout entier une « oreille intérieure » ».
  • Développer les capacités d’expression et les connaissances tant sur le plan corporel que musical.

Les spécificités de la rythmique Jaques-Dalcroze

Par un dialogue permanent entre les actions motrices et auditives d’une part, l’expression spontanée et la structuration de cette expression d’autre part, la rythmique permet à la personne une prise de conscience « en direct » du lien entre ses perceptions et ses actions.

Elle s’adresse simultanément à tous les aspects de l’être humain, c’est-à-dire à :

  • son instrument corporel
  • ses capacités cognitives
  • son pouvoir d’imagination et d’expression

La progression pédagogique, ainsi décrite par Jaques-Dalcroze, est la suivante :

  • vivre (entendre, bouger)
  • s’imprégner (écouter, réagir, sentir)
  • analyser, prendre conscience
  • intérioriser (reproduire et se représenter)
  • exprimer (imaginer, réaliser, improviser)
  • symboliser (identifier, noter, décrire)
  • créer (composer, inventer)

Les domaines d’apprentissage :

  • les perceptions
  • le mouvement, la motricité
  • la musique
  • la gestion de l’espace
  • l’aspect social
  • la créativité, l’imagination

P006_N36

Photo: Véronique Aeschimann

Ces domaines sont indissociables les uns des autres. Selon le public visé, l’accent sera mis en priorité sur l’un ou l’autre domaine. De plus amples informations se trouvent dans un document rédigé par le Collège de l’Institut Jaques-Dalcroze sur l’Identité Dalcrozienne.